Noël approche...

Noël approche...

Faites des heureux, offrez un bon cadeau H2S : stages motos, baptêmes de piste, chèques cadeaux...
Un grand choix pour faire plaisir.

Contactez nous au 06.76.92.50.20 ou par mail à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Image

 

Alexis MASBOU GP du Japon

Image
 
Un weekend compliqué pour Alexis Masbou au Japon



Si au Japon, les choses avaient plutôt bien commencé pour Alexis Masbou avec, dès la première journée, des chronos qui le plaçaient aux avant-postes.

Pourtant, si tout avait bien débuté, la seconde journée s’avérait plus délicate et moins heureuse. Dans une séance un peu folle, l’Albigeois n’arrivait pas à reproduire les bons temps de la veille et reculait à la dix-neuvième place lors de la séance qualificative.

Il ne lui restait donc qu’une seule option pour la course du dimanche…attaquer. Malheureusement, la pluie s’invitait et venait compliquer une mission qui ne s’annonçait déjà pas simple à la base.

Après un mauvais départ, il s’évertuait à remonter rapidement ses adversaires les uns après les autres mais au bout du second tour, une chute venait mettre un terme à un weekend compliqué.

 « Si j’ai chuté lors de la première journée, j’étais plutôt satisfait car le weekend commençait assez bien avec le sixième chrono. Malheureusement, en qualification, je n’arrivais pas à réaliser le tour que je souhaitais et je me suis retrouvé loin sur la grille. En course, après un mauvais départ, je me suis retrouvé enfermé dans un paquet derrière. Je me suis alors mis à dépasser de nombreux pilotes mais j’ai chuté assez rapidement. Cette mauvaise qualification me coûte finalement très cher et c’est un point que je vais devoir soigner en Australie.  ».

Image

 

Alexis MASBOU GP de Montegi

Image
 
Motegi : 1er volet du triptyque asiatique d’Alexis Masbou

Si la visite au Motorland d’Aragon n’a pas apporté à Alexis Masbou la place qu’il revendique dans la hiérarchie, elle aura en tout cas confirmé une fois de plus qu’il a retrouvé la vitesse pour se battre dans les duels et les remporter.

A présent, c’est à Motegi, premier volet de la tournée asiatique, que le pilote SAXOPRINT RTG va s’attaquer, un circuit qu’il apprécie et sur lequel il a déjà livré de belles prestations dans le passé.

Et comme à son habitude c’est avec le couteau entre les dents et la volonté de retrouver le podium qu’il compte aborder cet évènement. L’objectif est clair, retrouver sans plus tarder la lutte pour la victoire et jouer crânement sa chance. 
         
« Après un Grand prix en Aragon où une fois de plus, nous avons confirmé les progrès effectués depuis désormais quelques semaines, je suis impatient de retrouver la piste lors de la tournée asiatique. Nous sommes sur la route pour trois semaines de l’autre côté de la planète, là où la météo nous réserve toujours des surprises et où tout peut arriver. Je suis bien entendu extrêmement motivé à l’idée de me produire à Motegi, devant les fans Honda et sur les terres du constructeur nippon. J’espère vivre un weekend rempli de travail, de réjouissances et de satisfactions. Pour cela, il sera une fois de plus important de bien me qualifier et d’ainsi pouvoir m’envoler avec le groupe de tête. Comme je l’ai rappelé après le passage au Motorland, le premier tiers de la course sera crucial car contrairement aux deux dernières courses, je devrai me mettre directement en action. »        

Les horaires :

Vendredi
FP1 : 2h – 2h40
FP2 : 6h10 – 6h50

Samedi
FP3 : 6h – 6h40
QP : 5h35 – 6h15

Dimanche
WUP : 1h40 – 2h
Course : 3h
 
Image
 

Alexis MASBOU au GP d' Aragon

Image
 
Aragon : un weekend tout en progression pour Alexis Masbou


Alors que le paddock MotoGP s’apprête à prendre la route vers le pays du soleil levant pour le début de la tournée asiatique qui, on le rappelle, verra se dérouler trois Grand Prix en trois semaines, il restait tout de même un devoir à effectuer sur le très beau et impressionnant Motorland d’Aragon.
Après une bonne course à Misano, Alexis Masbou arrivait avec le plein de confiance en Espagne où il espérait se mêler à la lutte pour la victoire. Et si la première journée semblait compliquée, ce n’était visiblement qu’une impression puisque lors des qualifications, l’albigeois signait le septième chrono après avoir un moment espéré décrocher la première ligne.
Malheureusement, en course, en se faisant décrocher dans les premiers tours, Alexis Masbou s’imposait de disputer un Grand Prix similaire à celui de Misano où, seul contre tous, il tentait de revenir sur le groupe de tête.

Image

Mais en Moto3 au Motorland, un circuit où, à l’aspiration, dans la longue ligne droite, vous pouvez gagner  5 km/h, la mission se révélait impossible. Le pilote SAXOPRINT-RTG se concentrait alors sur sa course dans le second paquet dont il sortait une fois de plus vainqueur.
    
 « C’est un weekend où je me suis senti plutôt à l’aise sur la moto. Mais si à chaque séance nous avons travaillé pour améliorer mon feeling et mes chronos, paradoxalement, pendant les essais libres, ces bonnes sensations ne se sont pas traduites par de bons temps. En réalité, tout au long de la première journée, je n’ai pas pu effectuer de tours parfaits mais en revanche, les « ideal times » montraient des choses plutôt intéressantes, ce qui s’est d’ailleurs confirmé lors des qualifications où j’ai bien cru que j’allais décrocher la première ligne. Au final, j’étais malgré tout satisfait de la septième place. Quant à la course, elle a été un peu le replay de celle de Misano : un bon départ mais pas assez rapidement en action pour pouvoir partir avec le groupe de tête ! En me battant avec Hanika, j’ai perdu le contact et en Aragon, avec la longue ligne droite, une fois que vous perdez l’aspiration, c’est quasiment mission impossible pour revenir. J’ai essayé jusqu’à la mi-course mais mon rythme n’était pas assez élevé et l’écart restait constant. Je me suis alors concentré sur ma course dans le second paquet et comme à Misano, j’en suis sorti gagnant avec la huitième place finale. Le résultat est plutôt intéressant mais je dois désormais être plus rapide dans le premier quart de course pour arriver à accrocher le bon paquet. Si j’y parviens, tout sera alors envisageable ».

Image

 

Alexis MASBOU au GP de Brno

Image
 
Alexis Masbou a retrouvé toutes ses sensations à Brno
 

Le tracé de Brno est particulier pour Alexis Masbou puisqu’il s’y était imposé en 2014. L’occasion était donc belle de concrétiser les progrès accomplis depuis le Grand Prix d’Allemagne au Sachsenring.
Et si les choses ne débutaient pas de la meilleure manière lors de la première journée, son travail acharné portait ses fruits dès la première séance du samedi.
Dans la foulée, il confirmait ses bonnes dispositions en qualifications en arrachant une cinquième place tout en ne manquant la première ligne que pour quelques millièmes.
Le moral et les ambitions étaient donc au beau fixe et c’est le couteau entre les dents que le pilote SAXOPRINT-RTG débutait la course.
Après un bon départ, le drapeau rouge était toutefois brandit avant même que le premier tour ne soit bouclé en raison d’un double accrochage impliquant huit pilotes aux virages un et trois. Quelques minutes plus tard, la course reprenait pour douze tours. 

Image

 L’Albigeois réussissait de nouveau un très bon départ et se retrouvait embarqué dans le groupe qui allait se jouer la victoire.
Malheureusement, à trois tours de l’arrivée, il chutait et devait abandonner ses espoirs de podium.
Qu’à cela ne tienne, il était primordial pour lui de retrouver des sensations mais aussi de confirmer la direction suivie avec son équipe et c’est exactement ce qu’il a fait.
Bien entendu, il ne pouvait cacher sa déception de ne pas ramener de points de son déplacement en République Tchèque mais il appréciait aussi le fait d’avoir disputé un weekend compétitif. Il ne manque donc plus que la concrétisation…ce sera pour Silverstone !

« J’ai vécu un weekend qui a commencé moins facilement que prévu parce que je pensais que ce circuit correspondrait mieux à notre moto et que dès lors, je ressentirais moins les problèmes de châssis rencontré depuis le début de la saison. Au final, au terme de la première séance, je me suis retrouvé plus loin que d’habitude et ça nous a obligé à repousser nos limites pour trouver  de nouvelles solutions afin d’améliorer notre châssis ainsi que mon aisance sur les freinages. Tous ces efforts ont porté leurs fruits dès le début de la seconde journée avec le septième chrono de la dernière séance d’essais libres, à seulement quelques dixièmes du meilleur temps. Ensuite, lors des qualifications, qui étaient importantes pour nous car c’est souvent là que nous avons du mal à franchir le pas supplémentaire, nous avons réussi de bonnes choses ! Nous avons disputé une excellente session avec, à la clé, une cinquième place à deux dixièmes du meilleur tour. Personnellement j’aurais aimé décrocher la première ligne pour concrétiser encore un plus le travail du weekend  mais globalement, c’était une bonne performance. Et puis en course, cela a d’abord été un peu compliqué en raison du drapeau rouge. J’avais pris un bon départ en gardant à peu près ma position sur la grille avant que la course ne soit arrêtée.

Image

Le second départ était également assez bon. Je me suis retrouvé dans le bon paquet et je me suis battu toute la course pour rester avec les pilotes de pointe tout en veillant à économiser mes pneus pour le final. Et puis malheureusement, j’étais un petit peu trop à la limite sur l’avant dans certaines sections et j’ai commis une erreur qui m’a fait chuter en perdant l’avant à trois tours de l’arrivée. Je suis forcément déçu de ne pas terminer la course dans le top 10, là où nous étions, et de rater une occasion de peut-être réussir un top5 ou un podium. Dans le même temps, je pense que nous pouvons être satisfaits du travail effectué pendant le weekend avec une bonne évolution de notre set-up mais aussi avec la bagarre livrée dans le groupe de tête. Sur les trois dernières courses, nous avons bien progressé avec des tours en tête à Indianapolis et ici, en étant dans la bagarre pour la victoire pendant la majeure partie de la course. La vitesse est de retour depuis quelques Grand Prix, il ne nous manque plus que la concrétisation avec un bon résultat en fin de weekend. Ce sera pour Silverstone ! ».  

Image

 

Alexis MASBOU au GP d'Indianapolis

Image
 
Alexis Masbou piégé par ses roues à Indianapolis


Après avoir affiché une belle compétitivité en Allemagne, Alexis Masbou arrivait à Indianapolis avec la ferme intention de continuer à se battre pour le podium.
Et s’il bouclait la première journée en 23ème position, il progressait nettement le lendemain pour réussir le douzième chrono lors des qualifications.
Il en faisait de même lors du warm-up où il prenait le 9ème temps et se réjouissait déjà de défendre ses chances en course.

Image

Toutefois, entre temps, la météo changeait et la pluie venait arroser la piste quelques minutes avant le départ.
A l’instar des autres pilotes, le pilote Saxoprint-RTG chaussait alors les pneus pluie et au prix d’un départ tonitruant, il prenait le commandement de la course.
Malheureusement, la pluie annoncée n’arrivait jamais et il se voyait dès lors contraint d’imiter ses adversaires en repassant par les stands.
Mais suite aux difficultés rencontrées par son team pour changer les roues, il demeurait le double du temps dans les stands et reprenait la piste en dernière position, loin derrière l’avant-dernier.
Le reste n’est qu’une longue suite de tours où il sera resté concentré malgré la perte totale d’objectif.
Il va maintenant falloir oublier cette mésaventure et se concentrer directement sur la course suivante qui aura lieu le weekend prochain sur l’Automotodrom de Brno, en Tchéquie.
   
« Je suis un peu déçu parce qu’on a bien progressé pendant le weekend en nous rapprochant à chaque séance des meilleurs. On s’était qualifiés en douzième position, ce qui est plutôt intéressant, surtout que nous n’étions qu’à six dixièmes du meilleur chrono. Tout ça était plutôt de bon augure pour la course. Mais aujourd’hui, les conditions ont un peu changé et il s’est mis à pleuvoir juste avant le début de la course. Avec l’équipe, nous avons décidé de partir avec les pneus pluie. J’ai pris un bon départ et j’ai même réussi à creuser l’écart pendant les quatre premiers tours. Ensuite, nous avons dû rentrer au box car la piste était trop sèche que pour continuer avec ces gommes. Malheureusement, j’ai passé trop de temps au box car on a rencontré un souci de changement de roue. Lorsque je suis ressorti, j’étais largement dernier et décroché. J’ai fait ma course en tentant de rester concentré et en essayant de réaliser de bons chronos mais bon, lorsque vous menez la course et que vous ressortez dernier, c’est forcément décevant. C’était bien de se remontrer parmi les meilleurs, de mener la course pendant autant de temps. Mais voilà, c’est comme ça, la course est partie pluie mais n’a pas continué « pluie », c’est dommage pour moi. Dans cette configuration, il y a toujours un gagnant et un perdant et aujourd’hui, je n’ai pas gagné ».

Image

Image

 

Alexis Masbou au GP de Sachsenring

Image

Alexis Masbou retrouve les joies de la bagarre pour le podium au Sachsenring


Il l’avait dit avant de s’élancer pour le Grand Prix d’Allemagne, Alexis Masbou avait besoin d’un résultat positif qui allait lui permettre de mettre fin à la spirale négative dans laquelle il était emporté depuis la seconde course de la saison.  
Et ce résultat positif est venu non seulement sous la forme d’une course solide où il aura été impliqué dans la lutte pour le podium mais il est également venu de séances d’essais libres concluantes terminées aux places qui comptent et d’une qualification courageuse au cours de laquelle, après avoir chuté, le pilote SaxoPrint – RTG reprenait le chemin de la piste pour encore améliorer.
Il lui aura malheureusement manqué le petit quelque chose en course qui lui aurait permis de se battre avec Fenati, Antonelli et Bastianini jusqu’au dernier virage mais après plusieurs ennuis mécaniques, cette huitième position est un bol d’air frais sur lequel l’albigeois pourra capitaliser après la pause estivale. 

Image

« Nous avons vécu un bon weekend dans la continuité de celui d’Assen. Nous avons su réaliser de bons chronos lors des essais libres et pointer presqu’à chaque fois dans le top 5. Les qualifications avaient plutôt bien débuté avec un temps qui me plaçait d’emblée en huitième position mais malheureusement, j’ai chuté en milieu de séance au moment de passer le pneu neuf. Le temps de ramener la moto et de réparer, j’ai juste eu le temps d’accomplir deux tours. Malgré tout, même si je n’ai pas eu le temps de réussir mon tour idéal, j’ai pu améliorer et prendre la dixième place. C’était donc de bon augure pour la course où je me suis très bien senti sur la moto. Ceci dit, comme à l’accoutumée, j’étais un peu juste au niveau du freinage et des accélérations. Du coup, je suis resté dans le groupe qui se battait pour le podium mais sans pouvoir être vraiment incisif. Mon rythme était bon pour jouer la troisième place mais à la bagarre, dimanche, j’étais moins fort ».

Image

Image

 

Alexis MASBOU au GP de Misano

Image
 
Vitesse, bagarres et détermination au menu d’Alexis Masbou à Misano


A Misano, Alexis Masbou avait une ambition simple… montrer sa détermination et son envie sur un circuit qu’il apprécie mais qui ne lui a jamais totalement réussi. Et si la première journée s’avérait compliquée avec une vingt septième place au classement combiné des deux séances à 1,806 seconde de Danny Kent, sa réaction ne se faisait pas attendre.

Dès le lendemain, le travail sur les données récoltées la veille commençait à porter ses fruits puisqu’il signait le onzième chrono de la troisième et dernière séance d’essais libres à 1,234 seconde du leader. Qualifié treizième, il effectuait un autre pas en avant lors du warm-up qu’il concluait au sixième rang. Une belle performance et un excellent rythme qui laissaient présager une course intéressante.

Image

Et c’est précisément ce qui se produisait puisqu’après un départ moyen, l’Albigeois remontait un à un ses adversaires pour prendre la tête du second groupe. Il alignait alors les chronos impressionnants et dixième après dixième, il ramenait progressivement le second groupe sur les leaders.
Une fois revenu au contact, il dépassait Danny Kent qui, plutôt que de le laisser terminer le travail, choisissait de se bagarrer avec le pilote SAXOPRINT-RTG. La sanction était immédiate et le second groupe se voyait une nouvelle fois distancé.
Auteur d’une petite erreur, il glissait à la quatorzième place. Nullement découragé, il remettait l’ouvrage sur le métier pour sortir vainqueur de la bagarre du second groupe. Il termine septième mais, dimanche, en Italie, Alexis Masbou a largement démontré que son potentiel était bien supérieur !

Image

« J’ai vécu un weekend tout en progression et dans la continuité du niveau affiché lors des dernières courses. Les progrès effectués à Brno et à Silverstone ont été confirmés même si nous avons dû adapter la moto après la première journée. J’ai su me rapprocher au fur et à mesure des séances. Lors de la qualification, j’ai conclu en treizième position avec un chrono plutôt intéressant car seulement à huit dixièmes de la pole. Je savais que j’avais un bon rythme avec les pneus course avec lesquels je me sentais plus à l’aise qu’en pneus tendres et le warm-up est venu confirmer cette sensation. Après un départ pas vraiment été réussi, j’ai su remonter au fur et à mesure des tours jusqu’à la sixième place. Malheureusement, une fois revenu sur le groupe de tête, la bagarre avec Kent nous a fait perdre du temps et dans la foulée, j’ai commis une petite erreur qui m’a fait dégringoler à la quatorzième place. Distancé, ce n’était plus possible de revenir sur le groupe de tête. Nous nous sommes alors livré une belle bagarre jusqu’au dernier tour avec, au final, un résultat très positif puisque j’ai remporté la bataille du deuxième groupe. Bien entendu, sans l’acharnement de Kent, nous aurions probablement pu retrouver tous ensemble la lutte pour le podium mais je vais tirer les enseignements positifs de ce weekend qui sont les bons chronos affichés du début à la fin de la course et la combativité qui m’a permis de sortir vainqueur de la bagarre des derniers tours. »

Image

 

Alexis MASBOU aux GP de Barcelone

Image

La chance boude Alexis Masbou en Catalogne
 
Le Grand Prix de Catalogne est un rendez-vous important pour Alexis Masbou puisqu’il y évolue presqu’à domicile.
Pourtant, sur ce circuit qu’il apprécie, les choses n’auront pas été simples tout au long d’un weekend où la chance avait visiblement décidé de lui tourner le dos.

Image

Après des séances d’essais libres qu’il clôturait en quatorzième position, le Français ne trouvait pas la clé lors des qualifications et se voyait contraint de s’élancer de la vingt- troisième position sur la grille de départ.
Il demeurait toutefois confiant quant à ses possibilités de remonter et de briguer une place dans le top10.

C’était toutefois sans compter sur un problème mécanique qui l’obligeait à prendre le départ depuis la voie des stands. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le feu restait au rouge de longues secondes et c’est donc avec un écart de près de dix secondes sur les derniers qu’il bouclait son premier tour.

La suite est une succession de tours réguliers, rapides et utiles pour les prochaines courses mais malheureusement, sans point à la clé.

Image


« Nous avons vécu un weekend compliqué pourtant, même si on pouvait parfois sembler loin au classement, nous étions dans le top 15 à l’issue des essais libres. En qualification, la séance s’est moins bien goupillée et je n’ai pas réussi à retrouver les sensations que j’avais lors des sessions libres. On pensait pouvoir se qualifier dans le top 10 mais dans des conditions plus chaudes, je n’ai pas réussi à trouver le bon tour. J’ai roulé une demie seconde moins vite et je me suis retrouvé loin sur la grille. Et puis dimanche, la moto a calé sur la grille, m’obligeant à m’élancer depuis la voie des stands. Ce n’est déjà pas facile de réaliser une bonne course en partant de la pitlane mais en plus, comme si ça ne suffisait pas, le feu restait bloqué au rouge pendant de longues secondes. J’ai donc dû partir bien après les autres. J’avais dix secondes de retard au premier tour sur le dernier donc il n’y avait pas grand-chose à espérer. J’ai essayé de me concentrer et de travailler au maximum sur mon pilotage pour réussir une course régulière. Mes chronos étaient intéressants et m’auraient permis de me classer dans le top10. Malheureusement, j’échoue à moins de six secondes des points. Je suis évidemment déçu parce qu’une fois de plus, on pouvait marquer de bons points mais la mécanique n’a pas joué en notre faveur ».

Image

Image

 

Alexis MASBOU retour du GP du Mugello

Image
 
Alexis Masbou retrouve les points et le plaisir au Mugello


Après une course compliquée face à son public en France et plus généralement, un début de saison compliqué, Alexis Masbou avait à cœur de se reprendre au Mugello, un circuit qu’il apprécie.
Les choses ne commençaient pourtant pas pour le mieux puisqu’à l’issue des séances d’essais libres il ne réussissait que le vingt-troisième chrono.

Image

Et elles ne s’amélioraient pas spécialement non plus lors de la qualification. En effet, le Français ne parvenait pas à exécuter le tour parfait et devait se contenter une fois de plus de la vingt-troisième position.

Pourtant, le pilote Saxoprint-RTG et son équipe trouvaient des choses intéressantes sur le set-up de la Honda et en course, il ne mettait pas longtemps avant de retrouver les positions de pointe.
En bagarre pour la victoire jusqu’au dernier tour, Alexis Masbou se faisait malheureusement emporter dans un accrochage entre Vazquez et Hanika. Il terminera malgré tout à une bonne neuvième position compte tenu des circonstances.

Image

L’albigeois était venu chercher des points mais aussi et surtout des sensations au Mugello, il les a trouvés.
    
« On marque des points ! Nous n’avons pas mal travaillé ce weekend mais c’est moi qui me suis un peu loupé lors des qualifications en n’arrivant pas à boucler un tour correct. Du coup, on s’est retrouvé un peu loin sur la grille mais on a aussi trouvé des choses beaucoup plus intéressantes à partir de cette séance qui m’ont permis de me  sentir plus à l’aise sur la Honda. Nous avons encore travaillé lors du warm-up et en course, j’ai pu remonter assez facilement sur le groupe de tête. Ça m’a fait énormément de bien au moral après tous ces rendez-vous où nous n’avons pas marqué les points que nous aurions dû marquer. Malheureusement, en fin de course, je me suis fait embarquer dans un accrochage et je termine neuvième alors que j’avais la possibilité de me battre pour la victoire et en tout cas pour le podium jusqu’au bout. Je suis malgré tout satisfait de terminer dans le top 10 malgré cet accrochage. C’est rassurant et ça va permettre de remettre du baume au cœur. On va maintenant essayer de capitaliser sur ce résultat positif pour la suite de la saison car après les chutes, les accrochages et les problèmes mécaniques que nous avons rencontré, marquer de gros points ça fait toujours du bien même si nous savons que nous sommes capables de gagner des courses et grimper sur des podiums ».
Image
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Résultats 11 - 20 104
Bon cadeau stage pilotage moto H2S

Newsletter


L'actualité de l'école de pilotage moto

  ...
Bonjour à tous, Cette année, Dominique Sarron a été le parrain du Moto Tour et H2S a été partenaire de cette édition. Voici deux liens pour visionne...
Alexis Masbou et Moto Ain savourent la victoire au Bol d’Or La 80ème édition de l’épreuve mythique du Bo d’Or avait une saveur particulière pour Alex...
Un Grand Prix d’Italie placé sous le signe de la malchance pour Alexis Masbou Le rendez-vous au Mugello est un des préférés d’Alexis Masbou et il nourrissai...
Un Grand Prix de France entre satisfaction et déception pour Alexis Masbou Avant de débarquer au Mans pour son Grand Prix national, Alexis Masbou avait pour objectif d’arracher...

Contact école de pilotage moto H2S

BP 40058 - 81027 ALBI CEDEX 9
Téléphone : +33 (0)6 76 92 50 20
E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir


ancv
Site créé par Motarz.com / Design Fotowill -- Conditions générales